Le portail de l’environnement
en Belgique

Comprendre et maîtriser les enjeux environnementaux

Consulter la carte visuelle de la qualité de l’air en Belgique

Les mesures du niveau de pollution de l’air varient de 0 (bon) à plus de 300 (dangereux pour la santé).

Selon la carte visuelle affichant la qualité de l’air en temps réel, la Belgique bénéficie d’une bonne qualité de l’air. Avec un AQI (Air Quality Index) compris entre 0 et 50 les Belges bénéficient d’une qualité de l’air jugé satisfaisante.

Les principales causes des nuisances sont les odeurs, les bruits, la poussière épaisse, l’excès de lumière artificielle, les vibrations, la suie ou la fumée. Certaines substances comme les métaux lourds, les pesticides, les polluants organiques persistants et amiantes ont un impact néfaste sur la qualité de l’air, du sol et de l’eau.

Production d’énergies renouvelables en Belgique

La Directive 20-20-20 a fixé comme objectif une part de 20 % de la consommation énergétique qui provient de sources d’énergies renouvelables. L’objectif de la directive européenne 2009/28/CE s’applique aux pays membres de l’Union européenne. Il devrait être atteint d’ici 2020. L’objectif européen à l’horizon 2030 est de 27 %.

L’Europe s’engage dans un système énergétique compétitif, sûr et décarboné pour 2050. L’objectif contraignant du gouvernement belge consiste à atteindre une part de production d’énergies renouvelables avec une consommation finale brute de 13 % en 2020. D’après l’accord du “Burden sharing” de décembre 2015, l’objectif est réparti entre trois régions. Les informations récoltées pour la Belgique incluent les productions énergétiques renouvelables provenant des trois Régions et les productions électriques en provenance de la mer du Nord.

Environnement et développement durable

Piliers de développement économique et social respectueux de l'environnement

Énergie positive

Le principe d’un bâtiment à énergie positive consiste à construire un bâtiment produisant plus d’énergie qu’il n’en consomme.

L’évaluation de la différence de consommation se fait en prenant compte d’une période d’un an. Dans le cas où l’évaluation est une période très courte, il s’agit d’un bâtiment autonome. Le bâtiment à énergie positive est un bâtiment passif très performant et équipé d’importants moyens de production d’énergie. Les territoires à énergie positive inventent un nouveau paysage énergétique, en combinant les valeurs d’autonomie et de solidarité, et en appliquant le principe de responsabilité active.

Analyse du cycle de vie (ACV)

Selon la méthode d’évaluation normalisée ISO 14040 et ISO 14044, elle quantifie les contributions aux impacts environnementaux d’un système.

Qualité des eaux distribuées

Valoriser l’eau de distribution en informant le public sur le cycle de l’eau potable : analyses physiques, chimiques et bactériologiques.

Activités humaines

Impact des activités humaines sur l’environnement, crise environnementale dues aux activités industrielles, automobiles…