Walter Faché est biochimiste orthomoléculaire, nutritionniste et pionnier de la nutrition et de la médecine orthomoléculaires dans notre pays. Au cours de l’exposition, il partage ses connaissances en matière de construction écologique: opter pour une maison saine en harmonie avec vous-même et votre famille.

Le dimanche 16 juin, vous pourrez visiter l’expo Natural ® Evolution à Diepenbeek pour un programme complet de conférences et d’ateliers. ecofun.be a interrogé trois experts sur leur vision d’une vie consciente et saine.

ecofun.be:  Qu’est  ce qui amène les constructeurs et les rénovateurs à rechercher des alternatives bio-écologiques?

Walter Faché:  Le souci de choisir un environnement sain, de choisir un lieu de vie sain, de tenir compte des rayons du sol, des failles et des veines d’eau et éventuellement de les détecter et de les perturber, de résoudre le stress géopathique à la maison, des conseils pour perturber les chambres à coucher, des matériaux de construction toxiques évitez les logements durables, utilisez avec parcimonie l’énergie et l’eau, construisez une maison respirante avec les bons matériaux isolants, neutralisez la radioactivité du radon provenant des matériaux de construction et des sous-sols rampants, choisissez une pente de toit correcte avec possibilité de recyclage de l’eau, etc.

ecofun.be:  Quels sont les principaux aspects bio-écologiques ou principes de la construction écologique?

Walter Faché: La  construction bio-écologique est durable ou respectueuse de l’environnement et des personnes. Cela signifie que médecins, architectes et concepteurs de matériaux tiennent davantage compte de l’influence néfaste de la construction.

Outre l’aspect écologique, l’aspect biologique émerge également en limitant les influences négatives des matériaux et des techniques de construction.

La construction durable ne veut pas mettre en péril les besoins des générations actuelles et futures. Il montre la relation et l’harmonie entre les hommes et les quatre éléments: le feu, l’air, l’eau et la terre. Cela se traduit par des toits écologiques, des investissements dans les toits, une isolation des toits, etc.